Doctorat

Utiliser le dessin pour faire réfléchir sur le doctorat

Genèse de mon site web « La thèse nuit gravement à la santé »

Plongée dans mes pensées, je n’écoutais pas vraiment le conférencier, lorsque celui-ci mentionna cette citation de Kelchtermans qui m’a fait brusquement revenir à la réalité : “la réflexion peut nuire gravement à la santé, ou du moins à la paix de l’esprit“ (Kelchtermans G., 2001). A ce moment-là, j’étais encore dans une période de transition entre le doctorat et la recherche d’un emploi. Cette citation a résonné dans ma tête pendant toute la durée du colloque, elle résumait parfaitement mon ressenti par rapport à mon expérience doctorale… *lire la suite ICI* C’est ce jour-là qu’est né « la thèse nuit gravement à la santé », en mai 2010. A cette époque, je faisais de la peinture, j’étais passionnée d’informatique et de bandes dessinées. Dessiner sur ordinateur s’est donc révélé comme une sorte d’évidence. J’ai acheté une tablette graphique, juste pour essayer… Au début mes dessins n’étaient vraiment pas terribles, mais je les ai quand même postés sur Twitter. J’ai eu de bons retours alors j’ai continué, mais j’étais très loin d’imaginer que l’engouement autour de mes dessins prendrait une telle proportion :). Je me suis beaucoup améliorée au fils du temps et j’aime me lancer de nouveaux défis graphiques (même si je suis la seule à les voir^^). Je souhaiterais ajouter que mes dessins ne représentent pas toujours mon expérience personnelle du doctorat. Pour réaliser mes dessins, je m’inspire beaucoup de l’expérience des autres, de mes amis doctorants, des commentaires postés sur Twitter ou sur ma page Facebook, de mes lectures, etc. L’objectif est de dépasser ma petite vision personnelle du parcours doctoral pour mieux appréhender le doctorat dans toute sa diversité. Je souhaiterais terminer en remerciant Mathieu Rouault de Docteo qui m’a toujours soutenu dans cette aventure, c’est lui qui a crée mon superbe site web (comme celui-ci aussi d’ailleurs), je lui en suis extrêmement reconnaissante !

et
Mes deux bandes dessinées

Prochainement. BD « Journal intime de doctorants. AnecDoc de Doc ». AnecDoc de Doc est un livre BD qui allie mes dessins et vos histoires de doctorants, sur plusieurs thèmes : les pairs, le directeur de thèse, la vie de labo, le stress, les publis, la rédaction, les confs, le recueil de données, l’analyse et la soutenance.

Couverture

4ème de couverture:

La thèse nuit gravement à la santé. Certaines choses sont difficiles à expliquer, il faut les vivre pour les comprendre et les exprimer. Après sa première BD Le Dico du doc, Tis vous propose AnecDoc, qui traite des spécificités de chaque parcours doctoral. Il s’agit d’un recueil de 220 anecdotes de doctorants issus de toutes disciplines, accompagné de plus de 50 dessins humoristiques. Dans AnecDoc, les doctorants ont la parole et nous racontent leurs histoires. Tout commence par l’euphorie de la première inscription en doctorat, suivie de cette maudite étape du recueil de données, qui a conduit un doctorant en neurosciences à réanimer une souris en lui faisant du bouche à museau, alors qu’un autre en histoire se faisait assommer à coup d’assiettes par un vieux fou. Cette douce folie qui plane dans les labos où des doctorants se frottent une patte de lièvre sous les aisselles pour se porter chance dans leurs manip’, nous rappelle que la vie avec ELLE est une love story mêlant passion et dépression. Les vac… euh… les colloques apportent également leur lot d’AnecDoc, comme cette doctorante qui emporte ses Tupperwares pour récupérer les restes à la fin des buffets : « faut pas gâcher! ». Passer de l’autre côté du bureau est une douce jouissance offerte à certains doctorants qui donnent cours à des étudiants qui pourraient être leurs potes (ou le sont déjà !), chamboulant ainsi la relation enseignant-étudiant. Sans oublier le fameux directeur de thèse alias « The boss » ou « l’Invisible » qui devient parfois un fantasme, voire un véritable amant. Les joies de la rédaction sont aussi abordées avec la promesse d’articles qui seront publiés… en 2018 ! Enfin, les doctorants découvrent l’émouvante délivrance qu’est la soutenance, sauf pour ce doctorant qui s’est fait planter le jour de la soutenance « à l’unanimité, on ne vous délivre pas le titre de docteur ! ». Beaucoup d’autres aventures toutes aussi étonnantes qu’hilarantes sont relatées et illustrées dans cet ouvrage. Finalement, le parcours doctoral c’est comme un saut à l’élastique …  

Nov 2012. BD « Le thèse nuit gravement à la santé: Le dico du doc ». Il s’agit d’un bouquin BD qui décrit la vie du doctorant dans toutes ses facettes. Pour chaque lettre de l’alphabet, il y a une définition humoristique et une caricature inédite. La BD est en vente sur le site de l’éditeur ou sur Amazon 🙂 et depuis mars 2013 dans les librairies Suisses et Francaises.

4ème de couverture:

La thèse nuit gravement à la santé. Certaines choses sont difficiles à expliquer, il faut les vivre pour pouvoir les comprendre et les exprimer. Jeune docteur dans une discipline des Sciences Humaines et Sociales et rescapée du parcours doctoral, j’ai voulu aller au-delà des mots et décrire le vécu des doctorants au travers de la caricature. C’est ainsi qu’est né Le Dico du Doc’, un dictionnaire humoristique sur le doctorat, inspiré de ma propre expérience du parcours doctoral et postdoctoral, mais aussi de la manière dont mes amis et de nombreux internautes ont pu vivre cette aventure. « C’est quoi un doctorat, un doctorant, une thèse et tous ces trucs-là ??? » Le Dico du Doc’ s’adresse d’abord à ceux qui hésitent à finaliser leur cursus par un doctorat. Ensuite, aux amis et à la famille du doctorant qui s’impatientent et ne comprennent pas toujours à quoi ça sert tout ça ! Enfin, aux conjoint(e)s qui sont en première ligne pour éponger les humeurs fluctuantes de leur bien-aimé(e) doctorant(e). « Ce que je préfère dans les colloques, ce sont les pauses café et le repas de gala, suis-je normal(e)? ». Le Dico du Doc’ c’est aussi et surtout pour les doctorants : savoir que l’on n’est pas seul(e) dans cette aventure doctorale permet de relativiser et de maintenir le cap. En véritable thérapie par le rire, le Dico du Doc’ devrait être prescrit à tous les doctorants et remboursé par la Sécu’.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s