qualité de l'enseignement supérieur

Le CAMES: vers une assurance qualité en harmonie avec les orientations internationales

De plus en plus impliquée dans des missions qui concernent l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur, j’ai voulu faire le point ici sur les missions du CAMES. Je m’appuierai notamment sur un rapport de 2014 intitulé « Appui à l’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les pays de l’espace CAMES». Comme je le mentionnais dans un précédent article intitulé « Evaluation de l’enseignement supérieur en Afrique, assurance qualité: où en est-on? », il y a trois niveaux d’assurance qualité dans les pays de l’espace CAMES: le niveau sous-régional, le niveau national et le niveau établissement. Je vais m’intéresser ici uniquement au niveau sous-régional: le CAMES. Force est de constater que les orientations du CAMES s'inscrivent de plus en plus dans les orientations internationales. Que propose le CAMES en termes d'évaluation? qu'évalue t-il et comment? Que reste t-il à construire?


QU’EVALUE LE CAMES?

– Le CAMES évalue les enseignants-chercheurs et les chercheurs en vue de leur promotion (CCI).
– Il accrédite également les formations dispensées dans les établissements d’enseignement supérieur privé (PRED; programme AQ). Cette accréditation se réalise à la demande de l’établissement et coûte 2 millions CFA pour l’accréditation d’une Licence, 3 millions pour un Master et 3,5 millions pour l’accréditation d’un Doctorat. Avec la massification actuelle de l’enseignement supérieur, la capacité d’accueil des universités publiques atteint ses limites. On voit alors se multiplier des établissements d’enseignement supérieur privé. Pour ces établissements, l’accréditation constitue sans nul doute un moyen de se démarquer de leurs concurrents pour attirer davantage d’étudiants. Si le CAMES accrédite principalement les établissements privés, l’accréditation ne leur est pas exclusivement réservée. En effet, les universités publiques peuvent aussi en faire la demande. Néanmoins, aujourd’hui encore cette demande reste assez marginale. Trois hypothèses à cela, on peut supposer 1) que les universités publiques n’ont pas besoin d’attirer davantage d’étudiants étant donnée leurs effectifs pléthoriques; 2) que la demande d’accréditation est trop coûteuse; 3) qu’il y a une déficience dans les systèmes d’informations.
– Depuis 2012, le CAMES a ouvert son champ d’action et évalue aussi la recherche (Pharmacopée et médecines traditionnelles africaines; Ordre international des palmes académiques) et les institutions (Programme AQ).


LES REFERENTIELS

Le CAMES dispose, depuis 2012 de trois référentiels qualité :
– Le référentiel Formation « Référentiel pour l’évaluation des offres de formation dans les établissements d’enseignement supérieur et centres de recherche »
– Le référentiel Recherche « Référentiel pour l’évaluation des programmes de recherche scientifique dans les établissements d’enseignement supérieur et centres de recherche »
– Le référentiel Institution « Référentiel pour l’évaluation institutionnelle des établissements d’enseignement supérieur et centres de recherche»
Ces trois référentiels ont été élaborés à partir d’autres référentiels: des référentiels pour l’évaluation de la recherche (INRA, AFNOR), des référentiels pour l’évaluation d’établissements sanitaires (CRESAC, ACHS), le référentiel Européen (ESG de l’ENQA), ainsi que des référentiels pour l’évaluation des institutions (CIDMEF, Cné, OAQ).
Les critères proposés par le CAMES sont allégés et assez larges pour permettre son appropriation par des contextes très différents.


CE QU’IL RESTE A CONSTRUIRE

Les missions du CAMES évoluent de plus en plus vers les attentes internationales. En effet, on passe d’une évaluation sur dossier à des évaluations avec visite sur site. On voit par ailleurs émerger des agences qualité externes au niveau national (ex: Sénégal, Mali). Ces agences s’approprient les référentiels du CAMES, ce qui témoigne d’une réelle volonté de développer l’assurance qualité.
Le processus d’assurance qualité reste néanmoins encore incomplet. Je vais mentionner ici quelques réflexions qui restent en suspens:
Les universités publiques sollicitent que très peu l’évaluation externe de leurs établissements, formations ou centres de recherche. Faut-il leur imposer?
– L’expérience de l’autoévaluation reste limitée. Les critères très larges et peu détaillés des référentiels du CAMES, ne rendent-ils cette tâche complexe? Est-ce plutôt le rôle des agences nationales de détailler les critères du CAMES et d’accompagner les institutions dans leur rapport d’autoévaluation?
– Les termes accréditation, évaluation, audit sont souvent utilisés comme synonymes par les acteurs. Ne faudrait-il pas renforcer la formation et l’information sur l’assurance qualité ?
– La cohérence entre les agences des différentes niveaux (sous région, national, établissement) est également à réfléchir : quelle coordination et cohérence entre ces trois niveaux d’assurance qualité?
– Quel rôle pour ces agences qualité? rôle d’accréditation, d’évaluation, d’audit?
– La visée doit-elle être formative comme à l’AEQES (agence qualité belge) ou sanctionnante, comme à HCERES (Agence qualité française)?
– Faut-il imposer l’évaluation ou la laisser à l’initiative des établissements ?
– Quel usage du référentiel? Ce qui renvoie à la question de la formation des personnels à l’assurance qualité.


POUR ALLER PLUS LOIN
– Rapport du CAMES/UEMOA (2014) « Appui à l’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche dans les pays de l’espace CAMES »
– Le rapport de l’UNESCO (2014): « Vers l’assurance qualité de l’enseignement supérieur dans les pays d’Afrique francophones de l’Ouest »

Issu de mon site web « PhDelirium.com »[/caption])

1 réflexion au sujet de “Le CAMES: vers une assurance qualité en harmonie avec les orientations internationales”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s